HISTOIRE DU CARRELET

• La formation de l’Estuaire de la Gironde

Source : Conservatoire de l’estuaire de la Gironde

 

La présence de galets et sables fluviatiles provenant du Massif Central ou des Pyrénées, montrent qu’il y a un million d'années, des fleuves s'étaient déjà installés dans la région,

sur les calcaires d'âge tertiaire ou secondaire. Mais, en tant que tel,

l'estuaire est beaucoup plus récent ; il date d’environ 20 000 ans.

À cette époque, règne encore sur l'Europe l'ultime épisode glaciaire. Les niveaux marins sont à 120 mètres sous le niveau actuel. Le climat commençant son dernier réchauffement, la mer remonte de – 120 à – 50 mètres, depuis un rivage situé à une centaine de kilomètres à l'ouest de la côte actuelle. Les fleuves ont creusé le soubassement calcaire : c’est l’ancêtre de la Gironde. Cette vaste entaille se remplit de sédiments grossiers, caractéristiques des fleuves de climat périglaciaire.

Entre – 10 000 et – 6 000 ans, le niveau marin remonte rapidement, passant de – 50 à – 10 mètres. De ce fait, la pente des fleuves diminue et ils transportent des matériaux plus fins (sables et argiles).

Il y a 5 000 ans, la mer atteint un niveau au moins égal au niveau actuel. La “paléo Gironde” se trouve alors submergée par l'eau de mer et devient une profonde échancrure à l'intérieur des terres, avec une série de diverticules formés par les nombreuses petites vallées adjacentes. C'est le stade “ria”, semblable à ce que l'on peut observer actuellement en Bretagne. À cette époque, toutes les surfaces, actuellement occupées par les marais, étaient en eau libre. Dans cet espace s'accumulent les matériaux apportés par les fleuves : c'est la phase de remplissage et de régularisation des berges par des sédiments fins.

Ce n'est que vers l'an 1000 de notre ère que des matériaux vont, de nouveau, être expulsés de l'estuaire et s'accumuler au large de l'embouchure. Cette reprise des expulsions est due à deux processus. D'une part, la régularisation de l'estuaire en accroît le débit. D'autre part, à partir du Moyen Âge, les défrichements opérés par les moines et les populations pour les mises en culture, ont facilité l'érosion dans les bassins versants de la Garonne et de la Dordogne, augmentant ainsi la quantité de sédiments transportés par les fleuves.

À partir de cette époque, débute le fonctionnement de l'estuaire tel que nous le connaissons, avec le système du bouchon vaseux et son expulsion plus ou moins périodique sur le plateau continental. Le remplissage de l'estuaire s'accentuant, la sédimentation aboutit à l'apparition d'une série de bancs de sable, de vasards et d'îles.

 

Nos coordonnées

L'association des Pêcheurs

au Carrelet de l'Estuaire

de la Gironde
Mairie

17150 Saint Bonnet/Gironde


Téléphone :

06 12 58 56 06

 

Vous pouvez également utiliser

notre formulaire de contact.

Cliquez ici

Découvrez

notre association,

nous organisons périodiquement

des événements

pour lesquels nous avons

besoin de votre soutien.

 

Pour toute question,

n'hésitez pas

à nous contacter ;

nous sommes à votre

entière disposition !



Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© association-pecheurs-carrelet-estuaire-gironde